It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

« chou hibou genou caillou. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: « chou hibou genou caillou. » « chou hibou genou caillou. » EmptyMer 2 Nov - 14:29


    Revenir sur les traces de son passé n'est jamais quelque chose qui est facile à faire. Tout du moins, ça dépend du passé que l'on a derrière soi. S'il s'agit d'un passé douloureux, on peut donc comprendre qu'il est difficile (voir même impossible) de revenir dessus, sur les lieux qui nous ont marqués. On n'a plus envie d'en entendre parler et on préfère les enfermer dans une boite, caché dans un coffre-fort blindé, entouré par une solide chaine, enterrer le tout sous terre et faire mettre dessus une statue en pierre. Histoire de bien cacher la chose et de l'oublier, au mieux, de façon définitive. Mais, pour d'autres personnes, leurs passés ne sont pas si désagréables que ça et revenir sur les lieux qui ont galonnés leurs vies est, limite, devenu agréable. C'est presque comme un rituel, vous savez. Comme si on allait acheter un journal et prendre un café dans votre Starbucks favori. La nostalgie s'empare alors de vous et, inévitablement, vous avez plus qu'une envie, c'est de revenir en arrière. Vous vous dites des choses comme '' j'aurais dut dire ça '' ou bien encore '' j'aurais dut faire ça ''. Seulement, voilà la vérité, on ne peut (malheureusement) pas revenir en arrière et il faut faire avec. Le mieux, c'est donc de se contenter des souvenirs et du sentiment de nostalgie qui va avec. Bien sûr, vous pouvez toujours imaginer ce que ça aurait été avec ce fameux '' si ''. Mais, évitez de trop vivre dans la nostalgie, dans le passé. En général, il n'y a rien de bon qui en découlera.

    Clyde Wayne Ainsworth n'est pas du genre à vivre dans le passé et à avoir des regrets. Il se dit rarement des reflexions comme '' j'aurais dut dire et/ou faire ça, et ça etc. ''. Non, il n'est pas comme ça. Sa philosophie est que rien avoir au hasard et qu'il y a toujours une raison pour que les choses arrivent, même quand elles nous font souffrir. Il faut juste poursuivre sa route. Néanmoins, malgré cette attitude, Clyde aime se rendre dans des endroits qu'il a connut par le passé et qui lui rappelle de bons souvenirs. Se remémorer de bons souvenir lui fait du bien et ça le motive à créer de nouveaux souvenirs, encore meilleurs que les précédents. L'un de ses endroits est l'université de Columbia. L'université où, pendant pas moins de quatre années, il y a étudiait la psychologie. Des études qui ne l'ont pas trop aider, finalement, vu le métier qu'il fait actuellement. A savoir acteur. Quoique, comprendre la psychologie peut aider à rentrer dans la peau des personnages. Clyde était tranquillement assit sur les marches du bâtiment des Sciences Humains, le bâtiment où il avait eut la quasi-totalité de ses cours. Il était chaudement habillé, il faut dire que la température avait incroyablement baissé ces dernières semaines à New-York. Assis sur les marches de pierres, il était en train de regarder (pour ne pas changer) son téléphone portable, regardant son compte Facebook. Il entendit alors une voix lui dire : « La dernière fois que je t'ai vu, tu étais déjà en train de regarder ton téléphone. Dis-moi que tu t'es arrêté, depuis. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « chou hibou genou caillou. » « chou hibou genou caillou. » EmptyLun 14 Nov - 22:12

« chou hibou genou caillou. » 488087tumblrlp4rh2hKNV1qciyago1500
Timothy & Clyde« Oooh, do you know what you got into ? Can you handle what I’m about to
do ? 'Cause it’s about to get rough for you. I’m here for your entertainment.
»


Depuis quelques temps, la vie de l'animateur radio célèbre de New York était devenue dure à gérer. Il s'était passé beaucoup trop de choses ces dernières semaines pour que Timothy se sente serein. Il y avait d'abord eu les attentats, au mois de septembre, qui lui avait valu un séjour à l'hôpital et une belle cicatrice au ventre. Puis Azure avait cru bon de ne pas le repousser lorsqu'il s'était emporté et lui avait déclaré que l'amour qu'il lui portait était toujours aussi fort avant de l'embrasser. Cet épisode avait laissé Noah complètement perdu : pourquoi l'avait-elle laissé faire pour ensuite s'enfuir ? Et tout aurait peut-être été plus simple s'il n'y avait pas eu Olivia, sa voisine. Tous les deux étaient très proches, elle était folle de lui, ça sautait aux yeux .Timothy quant à lui tenait énormément à elle, mais il ne lui semblait pas ressentir de sentiments amoureux à son égard... ce qui ne l'avait pas empêché de coucher avec elle, à plusieurs reprises, la première fois marquant la fin de la virginité de la demoiselle. Oui, le brun s'était mis dans de sales draps. Il était hanté par Azure, fou d'elle, il était persuadé de ne pas être amoureux d'Olivia, bien qu'il tienne beaucoup à elle... bref, il était complètement perdu. Et cela se ressentait au niveau de son travail. Depuis cet histoire de baiser avec son ex, Tim' était trop remué pour réussir à faire une émission correctement. Rappelons le fait qu'Azure et lui étaient collègues et faisaient la matinale tous les jours ensemble. Imaginez donc le calvaire... Et le malêtre du jeune homme était devenu tellement flagrant par tous -même par les auditeurs- qu'il avait été convoqué et mis en garde par son supérieur. Il luttait donc, désirant plus que tout garder sa place à la radio, mais c'était compliqué et il souffrait, beaucoup. Voilà donc, en résumé, la situation grise dans laquelle se trouvait Noah.

Aujourd'hui, Timothy devait rejoindre Olivia à midi, durant sa pause, pour qu'ils puissent passer un peu de temps ensemble autour d'un repas dans un restaurant. En bon gentleman, c'était lui qui avait insisté pour inviter sa voisine qui, de son côté, ne s'était pas faite priée pour accepter. Le jeune homme s''était levé en retard ce matin, mais il essaya directement de se persuader que la journée allait être meilleure que les précédentes, puis il avait rapidement pris une douche avant de s'habiller, de manger rapidement quelque chose pour caler son estomac et filer au travail, après avoir enfiler une veste, histoire de lutter contre le froid qui était tombé sur la ville. Son émission débutait à huit heures, il devait donc mettre le turbo s'il ne voulait pas arriver en retard. Choisissant de prendre sa moto pour arriver à l'heure, il eut la chance d'arriver sur son lieu de travail dix minutes tout juste avant de prendre l'antenne. Un rapide débriefing, une mise en situation, et il s'installa près de ses collègues, dont Azure, prêt à commencer. L'émission se passa sans encombres et, étonnement, il parvint à rester calme sans laisser transparaître son état mental des plus calamiteux. Ils rendirent l'antenne à onze heure pile et Timothy fut obligé de rester encore plusieurs longues minutes sur place pour se mettre au courant de ce qui avait été décidé pour la matinale du lendemain. Quand il eut le droit de partir, il se rua à l'extérieur du bâtiment et fila sur sa moto, direction l'université, pour passer prendre Olivia. La demoiselle y était étudiante... du moins, c'est ce que Noah croyait. En réalité, ce n'était qu'un mensonge de la part de la blondinette qui, contre toute attente, cachait bien des choses à son prince charmant. Et évidemment, confiant comme il était envers les autres, Timothy ne se doutait de rien. Bref, il la récupéra à la sortie de son cours et ils roulèrent jusqu'au restaurant prévu pour y manger en toute tranquillité, jusqu'au moment où Olivia devait retourner en cours. Il la raccompagna donc, insistant même pour rester à ses côtés jusqu'à arriver devant sa salle de cours. Quand vint le moment de séparation, la jeune femme lui posa un baiser tendre mais rapide au coin des lèvres, lui adressa un sourire et fila dans la classe. Timothy se retourna et se mit à faire marche arrière, la tête ailleurs. Cependant, il crut reconnaître un visage familier dans la troupe d'étudiants qui était assise sur les grande marches du hall principale. Il s'approcha donc en fixant cette personne et reconnut rapidement Clyde. Souriant, il évinça les derniers mètres qui les séparait et se retrouva devant lui alors que le jeune homme était affairé à pianoter sur les touches de son téléphone. Rigolant doucement, Timothy le sorta de son monde en lui parlant sur un ton plaisantin. « La dernière fois que je t'ai vu, tu étais déjà en train de regarder ton téléphone. Dis-moi que tu t'es arrêté, depuis. » Clyde sursauta, ne s'attendant certainement pas à entendre quelqu'un lui parler, et releva la tête pour regarder l'homme qui l'avait interrompu. Noah lui adressa un clin d'oeil amical et reprit la parole rapidement. « Qu'est-ce que tu fais ici ? Je croyais que tu en avais fini avec tes études ? » Gardant son sourire, il glissa ses mains dans les poches de son pantalon, attendant que son ami lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas

« chou hibou genou caillou. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-